Quel niveau de retenue ?

Il convient avant tout de se poser plusieurs questions :
  • Quel véhicule à retenir ?
  • Quel est l’angle d’impact ?
  • Quelle est la vitesse du véhicule ?


Après avoir répondu à ces trois questions, il convient de choisir l’essai d’acceptation qui déterminera le niveau de retenue souhaité.



Les niveaux de retenue à angle faible sont prévus pour des barrières temporaires et les niveaux L intègrent un essai supplémentaire TB 32 sur véhicule de tourisme.
Les 3 critères de performances :

Wn :
La largeur de fonctionnement (Wm) est la distance latérale maximale entre la partie avant de la barrière avant le choc et la position dynamique maximale (arrière du dispositif) d’une partie quelconque de la barrière (mesurée après le choc). Elle est composée de 8 classes.

Vi :
L’intrusion du véhicule (VIm) pour les niveaux H (bus et camions) est la position latérale dynamique maximale pendant le choc par rapport au côté de la barrière exposée à la circulation avant le choc. Il est composé de 9 classes.

Dn :
La déflexion dynamique (Dm) est le déplacement latéral dynamique maximal d’un point quelconque de la face avant du dispositif de retenue mesuré.